BMS empoche Celgene
pour 74 Md$

Le 03 Janvier 2019
Imprimer

C’est la première fusion géante de l’année 2019 ! La big pharma américaine Bristol-Myers Squibb (BMS) vient de proposer de racheter Celgene, son compatriote du New Jersey pour la coquette somme de 74 Md$. Selon les termes de l'accord, les actionnaires de Celgene recevront, pour chaque action de la biopharm, une action de BMS agrémentée de 50 $ en numéraire, ce qui représente une prime de 54 % par rapport au cours de clôture du jour précédant l’annonce. L’opération, de nature amicale, a d’ores et déjà été validée par les conseils d’administration des deux sociétés. Les heureux propriétaires de titres Celgene recevront également des droits CVR (contingent value right) représentant un montant de 9 $ par action qui sera versé à l’issue du franchissement de certaines étapes de développement.
Ce rachat donne naissance à un groupe leader avec des franchises très robustes dans le domaine des tumeurs solides et de l’hématologie, ainsi qu’à un acteur de premier plan en immunologie et dans le cardiovasculaire. Le portefeuille combiné des deux sociétés comporte neuf « blockbusters ». Cumulés, les produits en développement représenteraient un CA de plus de 15 Md$.