Catalent se dote de capacités dans la thérapie génique

Le 16 Avril 2019
Imprimer

Les promesses de la thérapie génique font saliver les pharmas et les façonniers. La CDMO américaine Catalent vient ainsi de racheter pour la coquette somme de 1,2 Md$ son compatriote Paragon Bioservices (environ 380 salariés), un sous-traitant spécialisé dans la conception et la fabrication de vecteurs viraux favorisant l’administration des produits issus des thérapies géniques.
Selon les dirigeants de Catalent, l'acquisition de cette société installée à Chicago et dans le New Jersey va notamment leur apporter une expertise forte en matière de virus adéno-associés utilisés comme vecteurs ainsi que d’importantes capacités GMP de vecteurs lentiviraux. Rappelons qu’en février dernier, le suisse Roche a déboursé 4,8 Md$ pour le rachat de la biopharm américaine Spark Therapeutics qui développe des thérapies géniques dans l’hémophilie A et B.