GSK signe un deal de 3,7 Md€ avec Merck KGaA

Le 06 Février 2019
Imprimer

Le britannique GSK renforce son portefeuille en oncologie en signant un important accord avec l'allemand Merck KGaA ; les deux partenaires vont développer et commercialiser conjointement M7824, une nouvelle immunothérapie qui pourrait être utilisée dans de multiples cancers difficiles à traiter. Merck KGaA recevra un paiement initial de 300 M€ et sera éligible à des paiements d'étapes, portant la valeur potentielle totale de l'accord à 3,7 Md€. Pour l’instant, le candidat est testé dans le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC), en comparaison avec le Keytruda de l’américain Merck & Co.
C’est la deuxième opération d’importance récente de GSK dans le domaine des anticancéreux puisque le britannique a racheté en décembre dernier la biotech américaine Tesaro pour 5,1 Md$.