Le suisse Symetis racheté par Boston Scientific

Le 30 Mars 2017
Imprimer

Le suisse Symetis, qui développe des valves cardiaques par voie mini-invasive (TAVI), change de mains dans des conditions très particulières. Ses actionnaires ont stoppé in extremis le processus d’introduction sur Euronext, qui était prévu d’ici à la fin du mois sur la base d’une valorisation pré-IPO de 280 M€ (environ 300 M$), pour céder l’entreprise à l’américain Boston Scientific. Le montant de la transaction, réalisée en cash, sera substantiellement plus élevé que celui qui devrait être levé en Bourse puisqu’il sera de 435 M$.
La cession de Symetis (38,4 MFS de CA, soit environ 36 M€), une medtech basée à Ecublens, près de Lausanne, et qui possède une unité de production à Belo Horizonte (Brésil), devrait être effective d’ici à la fin juin. Elle correspond à l’ambition affichée par Boston Scientific de devenir un acteur prépondérant du marché des valves aortiques transcatether et des dispositifs médicaux cardiaques. Boston a réalisé en 2016 un CA de 8 Md$, dont plus de 3 Md$ dans le cardiovasculaire.