Novartis réoriente sa R&D vers la thérapie génique

Le 06 Novembre 2018
Imprimer

Signe des temps. Le suisse Novartis a décidé de réorienter sa politique de R&D en privilégiant les thématiques de la thérapie génique et cellulaire. Ce changement de cap s’effectue au détriment des maladies infectieuses, une aire thérapeutique qui devrait être délaissée. La réorganisation du portefeuille se traduit par une réduction du nombre total de programmes en développement qui passera de 430 à 340. Un tel virage doit naturellement être interprété à la lumière du rachat, bouclé en avril 2018 au prix fort (8,7 Md$), d’AveXis, un spécialiste de la thérapie génique.
En marge de cette annonce, les dirigeants de la big pharma bâloise ont indiqué que leur pipe renfermait une petite trentaine de blockbusters potentiels. Au premier semestre 2019, Novartis va lancer la commercialisation de l’AVXS101 dans le traitement de l’amyotrophie spinale de type 1.