Roche s’empare de Spark Therapeutics

Le 26 Février 2019
Imprimer

Les promesses de la thérapie génique aiguisent l’appétit des pharmas traditionnelles et propulsent les valorisations des sociétés cibles vers des sommets. Ainsi, le suisse Roche vient de se porter acquéreur pour 4,8 Md$ de la biopharm américaine Spark Therapeutics. Le montant de la transaction (114,50 $ par action) représente plus de deux fois le cours de clôture du 22 février dernier. Créée à Philadelphie en 2013, elle conçoit des thérapies géniques dans l’hémophilie A et B. La société a aussi initié le développement du Luxturna, un traitement d’une maladie génétique de l’œil qu’elle a cédé à la pharma suisse. Spark Therapeutics compte aujourd’hui quatre produits en phase précoce dont un dans la maladie de Huntington.
Notons que Roche est déjà présent sur le marché de l’hémophilie avec l’Hemlibra, un anticorps qu'il commercialise depuis deux ans.