Servier finalise le rachat de l’oncologie de Shire

Le 31 Août 2018
Imprimer

L’affaire est dans le sac ! La pharma française Servier (4,15 Md€ de CA en 2017) annonce avoir bouclé l’acquisition de la branche oncologie de l’anglo-irlandais Shire pour un montant déboursé de 2,4 Md$ (2,06 Md€). L’opération avait été annoncée en avril dernier mais elle restait conditionnée à l’approbation des autorités de régulation de la concurrence ; celle-ci vient d’être obtenue.
Ce rachat permet à Servier d’étoffer sa franchise oncologie avec deux traitements phares, l’Oncaspar et l’Onivyde, respectivement indiqués dans le traitement de la leucémie et du cancer du pancréas métastasique en association avec d’autres agents thérapeutiques. Les deux produits, auxquels s’ajoutent deux candidats en immuno-oncologie, représentent un CA annuel d’environ 260 M$ (223 M€). Aux États-Unis, les produits seront commercialisés par la nouvelle filiale du groupe Servier Pharmaceuticals qui est installée à Boston. La société est dirigée par David K. Lee, qui pilotait précédemment les branches oncologie et maladies génétiques de Shire.