Upsa passe sous pavillon japonais

Le 19 Décembre 2018
Imprimer

C’est la fin d’un long suspense. Les dirigeants de Bristol-Myers Squibb annoncent ce jour que leur filiale Upsa, spécialisée dans la fabrication et le conditionnement de paracétamol et d’aspirine (Dafalgan, Efferalgan, Aspegic, Fervex), allait être cédée à la pharma japonaise Taisho. Le montant du rachat, qui devrait être finalisé au premier trimestre 2019, s’élève à 1,6 Md$ pour une entreprise qui affichait en 2017 un CA de 409 M€, dont 195 € à l’export. Le périmètre de l’opération comprend les deux unités de production agenaises et leurs 1 300 salariés ainsi que le siège social de Rueil-Malmaison (92) qui emploie 250 collaborateurs.
Taisho (2,2 Md€ de CA) est l’un des acteurs majeurs du marché mondial de l’OTC avec des marques leaders dans le domaine de la toux et du rhume (Pabron, Vicks), de la douleur (Tempra, Counterpain) et des pathologies digestives (Colac, Kampo). Le groupe n’était pas présent jusqu’alors en Europe.