LA CONSOLIDATION DES GÉNÉRIQUEURS VA-T-ELLE SE POURSUIVRE ?

Oui : 81.3%
Non : 18.7%
OUI
NON